8 juin 2017

Chronique : Fangirl

Fangirl
Rainbow Rowell




Editions Castelmore
Traduction de Cédric Degottex
508 p


L’histoire :


Cath vient d’avoir 18 ans et son diplôme de fin de lycée : s’ouvre à elle le monde merveilleux de l’université ! Mais elle se retrouve projetée dans cet univers seule, puisque sa sœur jumelle Wren décide de prendre une autre colocataire. Pour la première fois, Cath doit affronter la vie en solo. Ne lui reste que sa passion pour Simon Snow, une série de romans bestsellers, dont elle est considérée par des millions de gens comme la plus grande fan. En effet, elle est l’auteur de la fanfiction la plus lue autour de l’histoire de son héros, fanfiction qui est considérée aussi légitime que le huitième tome, prévu à paraître au printemps.
Son défi : s’ouvrir à la vie et finir son récit !

3 juin 2017

Mon avis : Pirates des Caraïbes 5 - La Vengeance de Salazar




« Trinquons mes jolies, yo ho ! » Aux armes moussaillon, et embarquons à la découverte du cinquième opus de la saga maintenant incontournable !
Je suis allée retrouver Jack Sparrow (enfin… le capitaine Jack Sparrow) dans des aventures encore plus folles hier soir, et je m’empresse de vous en parler. On ne présente plus ce personnage déluré interprété par Johnny Depp – un pirate un peu fou – que j’ai adoré retrouver sur grand écran, en Version Originale s’il vous plaît.

Alors que penser de ce film, réalisé par Joachim Ronning et Espen Sandberg et sorti plus de quatorze ans après le premier volet ?

30 mai 2017

TAG : les histoires d'amour





Pocket Jeunesse frappe une nouvelle fois en proposant un tag sur les histoires d’amour dans les livres… Etant une incorrigible romantique, j’en suis particulièrement friande et me suis donc empressée de répondre à ces douze questions, sans utiliser deux fois le même livre (sinon c’est pas drôle) !


20 mai 2017

Lecteurs de métro

Prendre le métro. Ni pour la première, ni pour la dernière fois. Descendre dans les couloirs, longer les murs au milieu des affiches colorées. Trouver le bon quai.
Et, les yeux rivés sur ces chiffres lumineux, attendre.
Puis laisser dériver mon regard autour de moi. Il y a ce couple avec ses valises et ses billets de train à la main. Et cette fille, blonde, les écouteurs bien en place, qui avance presque en dansant, les yeux à demi fermés, ses lèvres esquissant malgré elle les paroles qui résonnent dans sa tête. Elle vit comme dans une comédie musicale.
Sa bonne humeur fait monter les sourcils et les remarques ironiques. Je la trouve parfaite.
Le bruit des wagons couvre la mélodie qui l’entraîne et déjà les portes s’ouvrent dans un claquement. Merci de laisser descendre avant de monter. La marche est haute, il n’y a pas de place.